La politique de Straub-Huillet

Cinéastes, communistes révolutionnaires, Jean-Marie Straub et Danièle Huillet (décédée en 2006) combinent les paradoxes. Encensés par une critique exigeante, leurs films restent les moutons noirs d’un cinéma dit d’« auteur » et sont boudés par les circuits de distribution ; inscrit dans un héritage marxiste, leur travail a été plus volontiers discutée par Deleuze que par le « marxisme français ». Ces paradoxes sont le fruit d’un cinéma sans compromis, d’un militantisme explicite mais très loin des canons du « cinéma politique ». La politique de Straub-Huillet se joue dans une approche du cinéma, du travail sur les textes et les images, dans le refus de toute forme de « neutralité » artistique vis-à-vis du monde. Daniel Fairfax propose ici une introduction à leur œuvre, pour découvrir et redécouvrir un projet cinématographique combinant une poétique intransigeante avec une attention dialectique à l’espace et l’histoire.

Le militantisme cinéphilique, de la théorie à la pratique : entretien avec Jean-Louis Comolli

Le cinéma militant – ou l’usage militant du cinéma – procède souvent d’une méprise caractérisée : se servir d’un film comme prétexte pour initier une discussion ou pour défendre une idée politique. La forme passe alors au second plan. Dans cet entretien, Jean-Louis Comolli revient sur son expérience aux « Cahiers du cinéma » entre 1969 et 1973, à l’heure du tournant marxiste de la célèbre revue. Il raconte un travail théorique et critique, mené collectivement, pour défendre une approche militante du cinéma attentive aux formes – à la politique des formes. Revenant sur sa propre trajectoire, des « Cahiers du cinéma » à ses récents ouvrages en passant par sa pratique cinématographique, Comolli pose les jalons d’une cinéphilie politique, d’un amour du cinéma en tant qu’il est une machine à penser, une pratique impure, laissant libre cours à l’improvisation des spectateurs.

Le montage comme résonance : Chris Marker et l’image dialectique

Comment rendre intelligible dans l’espace cinématographique la temporalité heurtée et contradictoire de l’histoire des luttes de classe ? Par le montage, répond ici Daniel Fairfax, qui propose d’interpréter la structure du « Fond de l’air est rouge » de Marker à la lumière des concepts d’ « image dialectique » (Benjamin) et de « montage à distance » (Pelechian).